Soutien aux salariés de la SAD. Agir pour la distribution de la presse dans notre département

19/05/20 | PCF 13

Le tribunal de commerce de Paris a décidé vendredi 15 mai de liquider les filiales régionales de Presstalis, la société coopérative de distribution de la presse. Cette décision brutale et incompréhensible menace directement près de 150 emplois à Marseille et met en danger toute la filière de la presse depuis l’existence des journaux et magazines jusqu’à celle des kiosques en passant par l’impression. Les communistes des Bouches-du-Rhône apportent leur soutien aux salariés qui occupent leur dépôt et portent un projet alternatif. Depuis la fin de la semaine dernière la distribution de la presse est interrompue. C’est une situation d’une gravité inédite qui doit amener les pouvoir publics à soutenir dans les plus brefs délais le projet des salariés, seule alternative au chaos actuel. C’est une exigence sociale, pour tous les salariés de la filière. C’est une exigence économique, alors que la crise sanitaire a poussé nombre d’entreprises dans le précipice.

C’est une exigence démocratique, pour permettre à tous d’accéder à la pluralité des informations.