SOUTIEN AUX SALARIES DE LA CENTRALE DE GARDANNE – COMMUNIQUE DU GROUPE METROPOLE A GAUCHE

19/10/21 | Élu·e·s, Élu·e·s Métropolitains

COMMUNIQUÉ

Soutien aux salariés de la Centrale de Gardanne.

Depuis le 7 décembre 2018, les travailleurs de la Centrale de Gardanne mènent sans relâche un combat contre le projet gouvernemental concernant la fermeture des centrales fonctionnant au charbon.

Tout comme les Fralib, ils ont élaboré un projet concret et ambitieux pour que leur site vive dans l’intérêt du pays et de l’environnement.
Un projet industriel qui conforte l’avenir du site et réponde ainsi aux besoins énergétiques du territoire et du tissu économique.

Un projet qui permettrait de maintenir les moyens de production, de créer des emplois tout en proposant un procédé inédit afin de diminuer les émissions de CO2 dans le département. Le plan de licenciements du mois d’aout dernier, mis en œuvre par la direction du groupe GazelEnergie, conduit à affaiblir le site, notamment en empêchant la Tranche 4 Biomasse de fonctionner et d’assurer la sécurité pour les salariés comme pour les riverains.

C’est pourquoi, nous élu-e-s communistes et partenaires du groupe « Métropole à Gauche », apportons notre soutien aux travailleurs de la Centrale de Gardanne qui ont décidé de mettre sous protection leur outil de travail.

Face aux défis climatiques et sociaux, que nous savons intimement liés, l’heure est au déploiement de projets industriels ambitieux, s’appuyant sur la création d’emplois, la formation des salariés et sur la satisfaction des besoins en énergie des populations et des territoires.

Cette situation démontre une fois de plus le besoin d’un véritable service public de l’énergie ayant pour objectif la réponse aux besoins sociaux et environnementaux.

L’État doit jouer un rôle essentiel dans cette situation et prendre ses responsabilités en soutenant ce projet réalisable, innovant et répondant aux enjeux du défi climatique.

Nous demandons à ce que l’État, après avoir annoncé débloquer des dizaines de milliards d’euros pour relancer certaines filières industrielles, soutienne le projet des travailleurs de la centrale.

Dans ce combat, les salariés de la Centrale de Gardanne peuvent compter sur le soutien des membres de notre groupe.

Partager l'article