Scolarisation des enfants en situation de handicap : Pierre Dharréville interroge le gouvernement

4/09/19 | Élu·e·s, Parlementaires

Pierre Dharréville

Député de la 13ème Ciconscription des Bouches-du-Rhône

Pierre Dharréville
Le député Pierre Dharréville invite les familles d’enfants en situation de handicap de la 13ème circonscription qui se retrouvent sans solution de scolarisation à signaler leur situation à sa permanence ou par mail à pierre.dharreville@assemblee-nationale.fr.
 
En soutien aux revendications de l’UNAPEI et des 23 associations qui demandent l’accès à l’éducation pour les enfants en situation de handicap, Pierre Dharréville a interrogé le gouvernement sur ses intentions.
 
Voici le texte de la question écrite adressée hier au Ministre de l’Éducation nationale :
 
M. Pierre Dharréville attire l’attention de M. le ministre de l’éducation nationale et de la jeunesse sur le désarroi des familles d’enfants en situation de handicap qui se retrouvent sans solution de scolarisation. En effet, alors que le gouvernement a exprimé sa volonté de favoriser l’école inclusive, force est de constater que la réalité est bien éloignée des déclarations d’intention. Dans une tribune publiée dans les médias ce lundi 2 septembre, l’UNAPEI et 23 associations recensent 11 000 enfants en situation de handicap sans solution de scolarisation auxquels s’ajoutent d’autres enfants dans la même situation qui sont scolarisés mais dans des conditions peu appropriées à leur besoins éducatifs. L’accès à l’éducation est un droit. L’école doit proposer un enseignement accessible et ambitieux à tous les enfants quelles que soient leurs situations. Elle a pour mission de former les citoyens qui construiront la société de demain. En ce sens, l’école est un élément révélateur et déterminant d’un choix de société. Une école qui propose des parcours adaptés et accompagne chacun des élèves vers la réussite adresse un signe fort d’une société solidaire où chaque humain a sa place. C’est ce que demandent les associations et les familles d’enfants en situation de handicap. M. Pierre Dharréville souhaite connaître les mesures que le gouvernement envisage de prendre pour répondre, dès maintenant, aux besoins des enfants en situation de handicap et garantir leur droit à l’éducation.M. Pierre Dharréville attire l’attention de M. le ministre de l’éducation nationale et de la jeunesse sur le désarroi des familles d’enfants en situation de handicap qui se retrouvent sans solution de scolarisation. En effet, alors que le gouvernement a exprimé sa volonté de favoriser l’école inclusive, force est de constater que la réalité est bien éloignée des déclarations d’intention. Dans une tribune publiée dans les médias ce lundi 2 septembre, l’UNAPEI et 23 associations recensent 11 000 enfants en situation de handicap sans solution de scolarisation auxquels s’ajoutent d’autres enfants dans la même situation qui sont scolarisés mais dans des conditions peu appropriées à leur besoins éducatifs. L’accès à l’éducation est un droit. L’école doit proposer un enseignement accessible et ambitieux à tous les enfants quelles que soient leurs situations. Elle a pour mission de former les citoyens qui construiront la société de demain. En ce sens, l’école est un élément révélateur et déterminant d’un choix de société. Une école qui propose des parcours adaptés et accompagne chacun des élèves vers la réussite adresse un signe fort d’une société solidaire où chaque humain a sa place. C’est ce que demandent les associations et les familles d’enfants en situation de handicap. M. Pierre Dharréville souhaite connaître les mesures que le gouvernement envisage de prendre pour répondre, dès maintenant, aux besoins des enfants en situation de handicap et garantir leur droit à l’éducation.