Propos tenus par M. Tommasini

28/04/21 | PCF 13

La fédération des Bouches du Rhône du Parti communiste français tient à exprimer son indignation avec la plus grande force contre les propos racistes rapportés dans les enregistrements du Média Marsactu, tenus par M. Tommasini président du Yacht Club de la Pointe Rouge à Marseille.

Des propos d’un autre âge, d’un ancien monde, qui nous rappelle les heures les plus sombres de notre pays, que ce soit celles de la collaboration de la seconde guerre mondiale et des persécutions contre les juifs de France ou encore, celles du massacre du 17 octobre 1961 à Paris, lorsque la violente répression à l’encontre de milliers d’Algériens, qui manifestaient pacifiquement, avait causée près de deux cents victimes.

Les propos qu’auraient tenus le président du Yacht Club de la Pointe Rouge sont en tous points indignes et puisque tenus en public, passibles de 1 an de prison et/ou 45 000 € d’amende.

Le racisme n’est pas une opinion c’est un délit et l’appel au meurtre, car c’est bien de cela dont il s’agit ici quand on évoque les « ratonnades », doit être puni sévèrement au regard de la loi.

Ces propos tenus à un moment charnière de notre pays ou la menace fasciste et autoritaire se fait de plus en plus prégnante et autorise toutes les abjections, cette parole aujourd’hui banalisée et relayée par des médias qui en font leurs choux gras et leurs meilleurs taux d’audience, doivent être combattus avec la plus grande force. C’est aussi le sens du combat communiste.

La grande histoire du Parti communiste français témoigne par les actes de son engagement en faveur des idées humanistes, de fraternité humaine et de progrès social.

Comme hier, nous continuerons aujourd’hui et demain à nous battre sans répit pour l’égalité entre toutes et tous.

 

Partager l'article