Propos sexistes au conseil municipal de Marseille

6/02/19 | PCF 13

Quand Stéphane Ravier, sénateur du Rassemblement National, et Jean-Claude Gaudin, maire de Marseille rivalisent de propos sexistes en plein conseil municipal!

Non content d’avoir perturbé l’intervention de Lydia Frentzel , élue EELV, Stéphane Ravier n’a pas hésité à lui lancer « Même hôtel, même heure ! » lorsque cette dernière évoquait leur prochaine confrontation pour la mairie du 13-14 ! Et Jean-Claude Gaudin d’ajouter « En tout cas, ce n’était pas dans mon bureau ». Les élus de l’opposition, dont le communiste Jean-Marc Coppola, ont menacé de quitter le conseil municipal si Stéphane Ravier ne présentait pas immédiatement ses excuses à Lydia Frentzel, ce à quoi Jean-Claude Gaudin s’est, dans un premier temps, opposé…avant de céder à un rappel au règlement de la part des élu-e-s de gauche.

Alors que Denis Baupin intente un procès en diffamation contre les femmes qui l’ont accusé de harcèlement, le sénateur Stephane Ravier a fait la démonstration du machisme qui règne en politique, et Jean-Claude Gaudin celle de l’impunité et de l’indulgence de certains hommes politiques envers ces comportements. Rappelons que l’injure sexiste est passible d’un an d’emprisonnement et de 45000 euros d’amende !

Le PCF13 et son collectif féminisme s’élèvent contre de tels comportements qui font partie et entretiennent les violences patriarcales contre les femmes et sont un obstacle à une véritable égalité des droits entre les femmes et les hommes. Nous exprimons notre soutien à Lydia Frentzel, et à sa décision de porter plainte contre Stéphane Ravier.