Pierre Dharréville

Député de la 13ème Ciconscription des Bouches-du-Rhône

Pierre Dharréville

Mobilisation des sages-femmes : déclaration de Pierre Dharréville

22/10/21 | Élu·e·s, Parlementaires

JOURNEE DE MOBILISATION DES SAGES FEMMES

VENDREDI 22 OCTOBRE 2021

Au même moment où l’Assemblée nationale examine le projet de loi sur la sécurité sociale, partout dans le pays, les sages-femmes sont mobilisées ce jour. 

Elles sont mobilisées pour exiger des moyens humains et financiers pour exercer leur  mission dans de dignes conditions  pour les femmes, les couples et les nouveaux nés. Elles exigent une revalorisation de leur grille salariale, l’accès à la titularisation et la fin des contrats à durée déterminée. 

C’est une exigence légitime que je partage et que j’ai portée ce jeudi matin à la tribune de l’Assemblée nationale : « Le soin est un choix politique. Nul ne peut se passer du soin. Le soin, dès la naissance nous est vital. A défaut d’être au cœur de la vie sociale, le soin est-il vraiment au cœur de notre système de santé ? Notre système est organisé pour produire des actes, non pour prodiguer des soins. C’est la production d’actes que l’on valorise et que l’on recherche. Le soin, difficilement quantifiable, en vient trop souvent à passer en arrière-plan et cela contribue grandement à la perte de sens que ressentent les professionnels de santé et d’accompagnement. 

Et j’ajoute que ces mesures ne rattrapent pas tout ce qui a été perdu et ne font pas le compte. C’est ce que vous disent particulièrement les sage-femmes. Elles sont irremplaçables, d’ailleurs elles sont réquisitionnées à tour de bras. Elles sont mobilisées et demandent l’ouverture immédiate de négociations. Et nous avec elles. » 

Le profond malaise qui règne parmi les sages-femmes comme parmi  l’ensemble du personnel hospitalier est le témoignage du manque de moyens et du manque de considération de l’hôpital public.  

J’apporte tout mon soutien à la mobilisation.

Partager l'article