L’histoire se partage, elle ne se réécrit pas…

16/03/21 | PCF 13

La Sécurité Sociale, conçue par le Conseil National de la Résistance, a été mise en place sous la responsabilité du ministre communiste du travail, Ambroise CROIZAT avec un but : protéger « les travailleurs et leurs familles contre les risques de toutes natures susceptibles de réduire ou de supprimer leur capacité de gain, à couvrir les charges de maternité et les charges de famille qu’ils supportent ». Ses principes sont encore et toujours d’une modernité saisissante : unicité (institution unique et obligatoire), universalité (couvrir tous les citoyens), solidarité et démocratie.

C’est le message qu’a voulu faire passer Gilles PIAZZOLI, délégué syndical à La Mutualité Sociale Agricole (MSA) qui est la Sécurité Sociale des exploitants agricoles, à l’occasion du 70ème  anniversaire de la Sécurité sociale, et c’est pour cela que sa direction s’acharne sur lui depuis 6 ans.

La Fédération des Bouches du Rhône du Parti communiste français tient à apporter tout son soutien à Gilles PIAZZOLI, mais également à l’ensemble des salariés de la protection sociale dont le rôle est essentiel dans la période de crise sanitaire et sociale que nous traversons, et qui chaque jour, se battent au travers de leurs actions contre la casse de notre système social.

Nous demandons que les sanctions à l’encontre de Gilles PIAZZOLI soient levées et qu’il soit relaxé. Nous appelons l’ensemble de nos adhérent.es et militant.es à être présent au rassemblement organisé MARDI 30 MARS devant la Cour d’Appel d’Aix en Provence en soutien à Gilles PIAZZOLI.

Partager l'article