Sélectionner une page

5 Décembre

Nelson Mandela 

18 juillet 1918 – 5 décembre 2013

En 1948, le régime de l’apartheid est instauré en Afrique du sud. Des lois racistes organisent désormais la séparation entre « blancs » et « non blancs ». Pendant plus de quarante ans, un homme va lutter pour établir l’égalité des droits : Nelson Mandela.

Orphelin à 10 ans, il est adopté par le régent de la famille royale ; cet homme souhaite faire de lui un conseiller royal et le pousse à prolonger ses études.

Les afrikaners, colons blancs d’origine néerlandaise et les anglais dirigent le pays d’une main de fer. A 16 ans, il entend un discours qui va changer son regard quand, petit à petit, l’injustice et le racisme lui sauteront aux yeux. «Nous sommes esclaves dans notre propre pays. Nous sommes locataires de notre propre terre. Les jeunes hommes cracheront leurs poumons au Fond des entrailles des mines de l’homme blanc, sans jamais voir le soleil, pour que l’homme blanc puisse mener une vie de richesse…». A 21 ans, Nelson Mandela décide de devenir avocat et part pour Johannesburg.

En 1948, les Afrikaners gagnent les élections et votent des lois qui organisent la vie selon une discrimination raciste où sont classés les individus : Blanc, Indien, Métis, Noir. Il y a des pancartes partout pour interdire aux Noirs de s’asseoir, de passer par… dans les écoles, les hôpitaux… C’est l’apartheid ou « séparation des races ». En 1952, Mandela ouvre son cabinet d’avocats à Johannesburg et devient l’un des quatre dirigeants du parti de lutte contre l’apartheid. Ils sont non-violents au départ, mais c’est difficile de rester pacifique face à des armes. Alors le parti décide de mener des actions de sabotage sans tuer d’innocents. Nelson Mandela ne voulait pas attiser la haine entre Blancs et Noirs.

Le 5 décembre 1956, Nelson Mandela et cent cinquante-six autres personnes qui luttent pacifiquement contre l’Apartheid sont arrêtés au nom du «Suppression communist act» et accusés de trahison. Un procès long de quatre années finira par acquitter l’ensemble des personnes arrêtées.

Le 12 juin 1964, Nelson et sept de ses compagnons sont condamné à la prison à vie. A, la fin de son procès il déclare : « au cours de ma vie je me suis entièrement consacré à la lutte du peuple africain. J’ai lutté contre la domination blanche, et j’ai lutté contre la domination noire. Mon idéal le plus cher A été celui d’une société libre et démocratique dans laquelle tous vivaient en harmonie et avec des chances égales. J’espère vivre assez longtemps pour l’atteindre. Mais si cela est nécessaire, c’est un idéal pour lequel je suis prêt à mourir

Quelques dates :
– 11 février 1990, Nelson Mandela est libéré, après 27 ans de prison.
– juin 1991 : l’apartheid est aboli.
– 1993 : Nelson Mandela reçoit le prix Nobel de la paix. Nelson Mandela et le Président DeKlerk reçoivent conjointement la distinction pour leurs actions en faveur de l’égalité raciale et du démantèlement de l’apartheid dans leur pays.
– 27 avril 1994 : Mandela, le plus célèbre des détenus politiques et symbole de cette lutte antiraciale, deviendra président de l’Afrique du Sud.

 

A lire ou à voir :
– Nelson Mandela, Conversations avec moi-même
– Afrique du sud l’apartheid au jour le jour
– Invictus, film sorti en 2009
– « Le Procès contre Mandela et les Autres », film sorti en 2018