Sélectionner une page

13 Décembre

Maurice Thorez

28 avril 1900 – 12 juillet 1964

Mineur de fond jusqu’à son service militaire, il exerce divers métiers dont celui d’ouvrier du bâtiment avant de devenir permanent communiste en 1924 ; entre au Bureau politique en juillet 1925, nommé secrétaire à l’organisation en février 1926, principal dirigeant du parti de l’été 1927 à son arrestation en juin 1929, libéré en avril 1930, dirige le parti avec Henri Barbé puis seul à partir de mai 1931 ; secrétaire général de fait à partir de juillet 1930 (et qualifié comme tel dans les documents internes), le devient en titre en janvier 1936.
À la demande du PCF et de l’IC il quitte son régiment le 4 octobre 1939, gagne la Belgique puis l’URSS et arrive à Moscou le 8 novembre 1939. Condamné pour désertion, gracié le 6 novembre 1944, rentre en France le 26 novembre 1944. Ministre d’État dans le gouvernement du général de Gaulle (21 novembre 1945-janvier 1946), vice-président du Conseil dans les ministères Gouin et Bidault (janvier 1946-novembre 1946) puis Ramadier (janvier 1947-mai 1947). Victime d’une attaque d’hémiplégie le 10 octobre 1950, soigné pendant trois ans en URSS, reprend la direction effective du parti jusqu’en mai 1964, date de son élection à la présidence du PC, Waldeck Rochet devenant secrétaire général.