Déclaration de Jérémy Bacchi : Mc Do St Barthélémy

19/04/19 | A la une, PCF 13

Jérémy Bacchi

Secrétaire départemental PCF 13

Au McDo St Barthélémy, à Marseille, le bras de fer continue. Malgré des revers judiciaires et surtout l’exceptionnelle détermination des salariés, la direction n’a pas abandonné son projet de liquider tout ou partie du restaurant des quartiers Nord et – surtout – de licencier une partie de l’équipe de gestion, en pointe dans la lutte pour pérenniser l’activité à Saint Barthélémy.
Comme très souvent en pareil cas, le patron prétexte des difficultés économiques et financières pour justifier ces licenciements. Dans un document révélé par La Marseillaise, Il évoque le mot magique de « restructuration », ce qui en langage patronal signifie pour l’essentiel coupe drastique dans les effectifs du personnel. Ainsi serait prévu le départ de sept salariés.

Cette course sans limite à la rentabilité au détriment du personnel, des clients et de tout un quartier, déjà paupérisé, est totalement contraire à l’intérêt général. Il est faux et mensonger d’affirmer que le McDo St Barthélémy est voué au déclin. C’est la direction qui consciemment l’organise pour son propre profit. A plusieurs reprises, les salariés et leurs représentants ont formulé des propositions positives pour redynamiser l’activité du restaurant et préserver l’emploi.

S’appuyer sur ces propositions est le choix du bons sens pour sortir enfin de ce trop long conflit imposé par la direction. Avec les communistes des Bouches-du-Rhône j’exige une fois encore que la direction abandonne ces projets destructeurs et entreprenne un dialogue constructif avec les salariés. La fédération PCF13 réaffirme son total soutien aux salariés et est prête à s’associer à toute initiative en faveur du maintien de McDo St Barthélémy et de l’emploi.