Déclaration de Jérémy Bacchi : Licenciement de Martin Serre

23/04/19 | A la une, PCF 13

Jérémy Bacchi

Secrétaire départemental PCF 13

Nous le savions, mais le scandale qui frappe une des très grandes entreprises françaises, RTE, nous le confirme. La France en marche est une France en arrière toute. Un jeune salarié de 24 ans, Martin Serre, riche d’un diplôme BTS maintenance industrielle, a été licencié pour une cause insupportable en ce début de XXIe siècle. Employé à Marseille au pôle dispatching, il est rejeté de ce fleuron industriel en raison de son handicap. Certes, la direction n’a pas la franchise d’utiliser publiquement ce prétexte honteux. Elle met en avant des erreurs et des lenteurs dans le temps d’assimilation des consignes. Un piteux langage administratif qui ne masque pas la volonté de cette direction de se débarrasser à tout prix de Martin. Parmi les milliers de salariés, est-il le seul a parfois se tromper? Bien sûr que non, mais Martin est handicapé!

C’est d’autant plus odieux que RTE se vante de sa politique en faveur des personnels en situation de handicap et se glorifie de son « objectif prioritaire, l’inclusion ».

Ajoutons que si RTE est, pour l’heure, en mesure de parvenir à ses fins, elle est largement aidée par les récents textes législatifs qui ont laminé le code du travail, la loi El Khomri et les ordonnances Macron. Désormais, une soi-disant inaptitude au travail peut permettre à l’entreprise de ne proposer aucun reclassement interne au salarié concerné. Un « privilège » accordé à l’employeur qui fait fi des réalités de l’entreprise. Comme le souligne le syndicat CGT, il est tout à fait possible de proposer à Martin un reclassement correspondant à ses compétences.

Face à ce licenciement indigne, j’apporte mon total soutien et ma pleine solidarité à Martin Serre et je suis aux côtés de tous ceux qui agissent pour son maintien dans RTE.