Condamnation du bombardement turc sur le Kurdistan

21/11/22 | A la une, PCF 13

Le régime islamiste d’Erdogan a déclenché samedi soir des bombardements meurtriers sur le Kurdistan de Syrieet les forces démocratiques syriennes (FDS), et sur le Kurdistan d’Irak où se trouvent des forces du PKK, faisant de nombreux morts et blessés. Ils ont particulièrement ciblé Kobané, la ville qui a repoussé DAESH et l’administration autonome du Rojava. Les bombardements ont aussi ciblé et détruit des silos à grain, la quatrième centrale électrique de Taql Bakl près d’Al-Mlikiyah.
Le pouvoir turc lance cette offensive contre les Kurdes de Syrie, les FDS et le PKK à quelques mois des élections présidentielles qui s’annoncent difficiles pour R.T. Erdogan qui a plongé son pays dans la faillite avec une inflation galopante, une misère qui touche des millions de personnes et la corruption. Il prend prétexte sur l’attentat d’Istanbul alors que les FDS et le PKK ont condamné cet acte terroriste.
Ces actes de barbaries ne respectent pas le droit international, nous attendons de la France et de l’UE qu’elles les condamnent et prennent des sanctions contre le régime turc, trop longtemps impuni.

Le PCF condamne les bombardements turcs du nord de la Syrie et d’Irak et exprime sa solidarité totale avec toutes les forces démocratiques kurdes.

Partager l'article