Concurrence TER en PACA à jamais les premiers…

3/11/21 | Cheminots, Sections

Les « PANTALONNADES » du président du Conseil Régional PACA

Hier, le Président de la région PACA Renaud Muselier a organisé une conférence de presse, avec le Président de Transdev et le Président de SNCF Voyage.

Son objectif : faire le service après-vente de l’ouverture à la concurrence en région Paca en qualifiant ce moment « d’historique »

« HISTORIQUE » …le mot est lancé et pour le Président Muselier, se croyant à l’Olympique de Marseille, il s’agit d’être « à jamais le premier » …

A jamais le premier, pour mettre en œuvre une idéologie ultra libérale en dévalorisant le service public ferroviaire et faire profiter ses amis du privé de financements publics.

Son écran de fumée « pro-sncf » concernant le lot « banlieue de Nice », ne résiste pas à une approche plus précise : la complexité du réseau et le savoir-faire ferroviaire ont entraîné le retrait de candidats comme Transdev ou Arriva… Il n’a pas choisi la SNCF… il y a été contraint …par la fuite des divers opérateurs qu’il était allé chercher.

 

Concernant le lot Nice/ Marseille attribué à Transdev… le président de cet opérateur, pour faire plaisir à son bienfaiteur, annonce un doublement des circulations (décidé par la région), une baisse de 40% des retards et une régularité de 97,5%… et tout ça avec la même infrastructure ! « les promesses n’engagent ceux qui y croient » ….

 

Ne soyons pas dupe…

L’amélioration de la qualité de service des TER en PACA, comme ailleurs, ne dépend pas de l’opérateur mais de deux axes essentiels :

1- l’objectif que l’on veut atteindre ne peut être que la réponse aux besoins de transport de qualité de la population

2- les moyens financiers, matériels et humains qu’on lui attribue pour répondre à cet objectif

 

C’est sur ces axes que le collectif « le Train, Un Investissement d’Avenir » continuera à s’engager …

 

La bataille est loin d’être terminée …

Partager l'article