Adresse du Parti Communiste Français des Bouches-du-Rhône à toutes celles et ceux qui luttent !

15/12/18 | A la une, PCF 13

Que vous portiez un gilet ou non, que ce gilet soit jaune ou rouge, que vous soyez lycéen-nes ou avocat-es, privé-es d’emploi ou salarié-es nous avons tous les mêmes raisons d’agir. 

Depuis plusieurs semaines, partout dans le pays la colère monte. Les françaises et les français ne supportent plus les injustices sociales et le mépris de classe affiché par le gouvernement. Dans les Bouches-du-Rhône aussi la colère grandit et les mobilisations avec. Que cela soit dans les lycées, les entreprises, ou sur les ronds-points. Partout s’exprime la même exigence : plus de pouvoir d’achat, plus de justice fiscale, plus de dignité.

Face à ça, la seule réponse apportée par le Président de la République est plus de répression et plus de mépris. Pour résumer l’allocution télévisée du président Macron : « donne-moi ton chéquier que je te fasse un chèque de 100 euros ». Une seule classe est à nouveau épargnée voire même cajolée : celle des plus fortunés. Pire, toutes les propositions faites vont dans le sens du patronat, à savoir de nouvelles exonérations de cotisations sociales, ce qui contribue à saper les bases de notre système de protection sociale.

Cela a assez duré, il est temps d’amplifier le mouvement pour mettre en échec la politique du gouvernement. Plus que jamais nous avons besoin de créer des convergences avec toutes celles et tous ceux qui luttent pour leurs droits.

Dès à présent, le Parti Communiste Français fait un certain nombre de propositions pour répondre à l’urgence sociale.

  • Hausse du SMIC de 200 euros net (260 euros brut)
  • Ouverture de négociations salariales dans le public et le privé
  • Augmentation des pensions de retraites et ré-indexation sur le coût de la vie
  • Application de l’égalité salariale femme-homme
  • Rétablissement de l’impôt solidarité sur la fortune (ISF)
  • Prélèvement de l’impôt à la source pour les multinationales afin de stopper l’évasion fiscale