20 novembre : journée internationale des droits de l’enfant

20/11/21 | Élu·e·s, Élu·e·s Départementaux

20 novembre : journée internationale des droits de l’enfant

La crise sanitaire a mis en lumière et accentué les grandes difficultés rencontrées par les enfants.

Alors que la protection de l’enfance est au cœur des missions du Département, force est de constater que les réponses apportées ne sont pas à la hauteur des enjeux ni même des obligations légales de notre institution.  Les travailleurs sociaux, les assistants familiaux sont pourtant engagés au quotidien dans l’accompagnement des enfants vulnérables ou en danger. Mais les orientations et les moyens proposés par le Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône restent encore très insuffisants comme en témoignent les derniers rapports du défenseur des droits ou de la Chambre Régionale des Comptes. Il est pourtant indispensable que l’enfant soit au cœur des politiques publiques et des priorités aussi bien nationales que locales.

Aujourd’hui les services de l’Aide Sociale à l’Enfance accompagne plus de 5 200 enfants dont plus de 1000 mineurs non accompagnés. Comme notre groupe l’a demandé lors du débat d’orientations budgétaires, des moyens supplémentaires doivent être immédiatement engagés afin de répondre à cette mission essentielle.

La protection de l’enfance doit redevenir une priorité pour l’institution départementale, il nous faut entendre les travailleurs sociaux et administratifs de ces services et leurs représentants en y consacrant un effort maximal.

C’est notre responsabilité et notre rôle majeur.

Cette journée nous appelle à tout mettre en œuvre pour que tous les enfants de notre département soient protégés et soutenus face aux dangers qui les menacent.

Partager l'article