18 décembre : Journée internationale des migrant·e·s

17/12/22 | A la une, PCF 13

Mardi, l’Assemblée nationale débattait sans vote d’un nouveau projet de loi asile et immigration qui sera présentée au printemps. Alors que la gauche dénonce un texte « inhumain », le groupe Renaissance se dit déterminé à le faire adopter, il nous faut donc faire grandir davantage, l’idée d’un accueil digne des migrant·e·s, refugié·e·s en France.

La déclaration universelle des droits de l’homme de 1948 de l’Organisation des Nations Unies (articles 13 et 14) stipule que toute personne a le droit de quitter tout pays, y compris le sien, et d’y revenir, et que devant la persécution, toute personne a le droit de chercher asile et de bénéficier de l’asile en d’autres pays. Alors qu’une convention a été adoptée par l’assemblée générale des Nations Unies le 18 décembre 1990, celle-ci reste inapplicable faute de ratifications suffisantes, en particulier de la France.

Les conflits armés, les changements climatiques poussent de plus en plus de populations à l’exil comme en témoigne le dramatique épisode de l’OCEAN Viking tout récemment dans notre région.

Dans un contexte où, la droite, lors des discussions sur la loi sur l’immigration à l’Assemblée Nationale propose une juridiction spéciale pour l’expulsion des étrangers et le rétablissement de la ”double peine” et face à l’extrême droite, plus que jamais nous devons nous mobiliser pour réaffirmer et promouvoir les droits des migrant·e·s et œuvrer à la construction d’une véritable politique d’accueil.

Le PCF 13 appel à la participation à la manifestation pour la défense des droits des migrant·e·s et pour une véritable politique d’accueil : le dimanche 18 décembre, porte d’Aix, départ 13h.

Partager l'article