Projet de cession des MacDonald’s de Marseille à la société Hali Food & Co

22/08/18 | Élu·e·s, Parlementaires

Pierre Dharréville

Député de la 13ème Ciconscription des Bouches-du-Rhône

Pierre Dharréville

Monsieur le Ministre,

Depuis de longues semaines, les salariés de l’enseigne MacDonald’s du quartier Saint-Barthélémy à Marseille sont fortement mobilisés contre le projet de transformation de leur établissement dans le cadre d’une reprise par la société Hali Food & Co. Ce projet qui intervient dans le cadre de la revente de six magasins franchisés de la ville est dénoncé par les salariés comme un « plan social » sans volet social, comme une fermeture annoncée sans reclassements. Pourquoi détacher cet établissement des cinq autres alors que justement ce lot de six pouvait permettre de trouver de bons équilibres.

L’Etat doit se préoccuper de la sincérité des transactions et de la viabilité des cessions.

La mobilisation est forte dans le personnel et bien au-delà. Les salariés n’entendent pas laisser faire cette opération qui scellerait le sort de leurs emplois et de cet établissement situé au cœur de quartiers populaires. Le projet en cours semble donc largement décrédibilisé et les conditions ne paraissent pas créées d’une réussite. De plus, MacDonald’s France ne saurait être dédouané de ses responsabilités.

Il est encore temps d’intervenir pour ouvrir la voie à un projet qui soit à la hauteur et qui sache s’appuyer sur les salariés. Il faut donc, comme ils le demandent, revenir à la table des négociations et ouvrir le dialogue.

Monsieur le ministre, je vous saurais gré d’intervenir afin que soit entendue la voix de la raison et que de nouvelles propositions puissent être discutées dans les meilleurs délais.

Dernière campagne