MDS de l’Estaque symbole de l’accueil social dans notre département !

16/03/18 | Élu·e·s, Élu·e·s Départementaux, Élu·e·s Locaux

Claude Jorda

Conseiller Départemental – Président du groupe Communistes et Partenaires au Conseil Départemental 13

Claude Jorda

Jean-Marc Coppola

Conseiller municipal de Marseille

Jean-Marc Coppola

MDS de l’Estaque symbole de l’accueil social dans notre

Nous avons rencontré ce matin les salariés de la Maison De la Solidarité de l’Estaque à Marseille en grève depuis le 12 mars et nous avons interpelé le Préfet de Région sur la situation qui est faite à ces personnels et aux usagers de ce territoire.

Ces professionnels de l’action sociale sont exaspérés et désarmés devant l’augmentation du nombre de personnes accueillies et suivies au sein de leur structure. En effet, en 2017 plus de 1540 familles ont été reçues soit 32% de nouveaux ménages et 49% de suivis enfance famille supplémentaires et cela à personnel constant.

Pour le seul mois de janvier 2018, 715 personnes ont été reçues dont 143 en rupture de ressources, 50 appels minimums par matinée qui sont enregistrés.

Vous comprendrez par ces seuls chiffres alarmants les mauvaises conditions d’accueil des familles et les conditions de travail détestables des personnels concernés.

Dans ce dossier il apparaît également que la poursuite de l’aménagement d’Euroméditerranée a favorisé le déplacement de populations parmi les plus pauvres et les plus précaires sur des territoires démunis de services publics, comme la CAF, la CPAM, les MSA…

La situation devient ainsi explosive sur le territoire de l’Estaque. Les agents demandent des moyens supplémentaires pour remplir leurs missions dans de bonnes conditions. Aujourd’hui, c’est 300 familles par file active en mission cohésion sociale. Ce n’est pas sérieux. Sauf à considérer que ces familles, ces enfants, ne méritent pas une écoute et accompagnement attentifs et dignes ?

Après intervention auprès du cabinet de Madame Vassal, Présidente du Département pour qu’une délégation des représentants du personnel soit reçue, un échange a eu lieu hier sans qu’une issue concrète soit trouvée.

La situation de cette MDS est le symbole de ce qu’il se passe actuellement dans toutes les MDS du Département et plus particulièrement à Marseille. C’est pourquoi nous pensons qu’il est urgent de réunir les acteurs concernés : Ville de Marseille, Département, Métropole, Etat, élus et syndicats, sur ce problème qui risque d’avoir des conséquences graves sur des territoires déjà très marqués par la pauvreté et la précarité.

Claude JORDA – Conseiller Départemental – Président du groupe Communistes et Partenaires au Conseil Départemental 13

Jean Marc COPPOLA, Valérie DIAMANTI, Marc POGGIALE – Conseillers Municipaux Marseille 15 et 16eme Arrondissements.

Dernière campagne