Communiqué – Soutien aux agents de l’énergie en lutte

13/06/18 | PCF 13

Les Communistes, agents actifs et inactif des Industries Électrique et Gazière, se sont réunis lundi 11 juin 2018 à la Fédération des Bouches du Rhône du PCF, en présence de son secrétaire départemental, Jérémy Bacchi, pour débattre des enjeux énergétiques du 21éme siècle.

Ils adressent un salut Fraternel à tous les Agents en lutte dans les sites de travail de GRDF et d’Enedis des Bouches du Rhône et des autres départements.

L’énergie est un élément essentiel du développement humain et économique dans notre société. Sans énergie, pas d’industrie et pas d’emploi.

Le bilan de la déréglementation, engagé au début des années 2000, est affligeant :

  • Le prix régulé de l’électricité a augmenté de 30%, celui du Gaz de 75%. De nouveaux commercialisateurs proposent des tarifs, souvent incomparable entre eux et fluctuant au gré des marchés. La concurrence revendique une augmentation supplémentaire d’au moins 30% pour que le marché devienne rentable pour eux. Le médiateur de la république dénonce l’augmentation très importante des abus commerciaux des nouveaux fournisseurs, sur les contrats de Gaz et d’Électricité et sur les fausses bonnes idées du Renouvelable chez le particulier.
  • Les Dividendes moyens remontés aux actionnaires d’EDF et de Engie depuis l’ouverture du capital en 2004 est de 5.41 Milliards d’€ par an, pour un Total de 64 Milliards d’€ payés par les suppressions d’emploi et par les Usagers, alors que le nombre de personnes en précarité énergétique est de 13 Millions (6 millions de foyers).

La concurrence n’est pas la réponse aux attentes des consommateurs. Le Service Public que vous défendez permet la maîtrise des prix, il est garant de l’intérêt Général avant l’intérêt financier.

Parce que les Services Publics sont la richesse de ceux qui n’en ont pas, qu’ils contribuent à la cohésion sociale et sont un élément de l’égalité dans notre société, votre lutte est une lutte de classe pour une société humaine modernisée et plus juste.
Soyez assuré de notre soutien à votre lutte et de notre engagement dans le débat national qui doit impérativement se mener sur une politique énergétique moderne et répondant aux enjeux de notre société.

L’énergie est un élément de base du développement humain. Elle est aujourd’hui un produit de première nécessité comme l’air et l’eau. Sans le droit à l’énergie, il n’y a pas de droit d’accès à l’eau, à l’éducation, à la santé, aux télécommunications, à la culture…

Le droit à l’énergie doit devenir un droit universel, L’énergie c’est la vie.

Dernière campagne